Campost, l’entreprise postale publique camerounaise, se plaint du marché «insuffisamment régulé»

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Cameroon Postal Service (Campost), l’entreprise postale publique camerounaise, a formulé des plaintes au cours de son conseil d’administration, tenu le 11 janvier à Yaoundé, la capitale du pays.

Aux dires de Suzanne Thérisia Béatrice Onana, présidente du conseil d’administration (PCA), « la Campost dégage une légère baisse par rapport aux objectifs fixés, du fait principalement de la forte concurrence sur le marché postal qui demeure insuffisamment régulé au détriment de la Campost ».

Le message du PCA s’adresse ainsi au ministère camerounais des Postes et Télécoms (Minpostel) qui a fait, en 2016, le constat selon lequel, plus de 220 opérateurs exerçant les activités de messagerie et de transfert d’argent sur le territoire national sont hors-la-loi.

Depuis lors, le Minpostel avait promis un assainissement du marché postal. Seulement, la Campost se plaint toujours, trois années plus tard.

Par ailleurs, l’entreprise postale publique camerounaise affirme qu’elle rencontre des difficultés de fonctionnement de ses démembrements dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, en crise.

En novembre 2018, l’Etat du Cameroun s’est engagé à soutenir la Campost à travers un apport de 18,31 milliards FCFA, sur un financement global de 22,87 milliards FCFA. A terme, l’opérateur public est supposé atteindre l’équilibre financier en 2021.

S.A

Investir au Cameroun

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Publicité
24294456_1742463672454101_7386835154202131414_n
257-marche-de-noel23
iroko+
orange2
MTN011217
Facebook
Evènements
Fomaric2019
Yafe2018