Le ministère en charge de l’Energie décline les ambitions régionales du Cameroun dans le secteur de l’électricité en 2018

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le ministère en charge de l’Energie (Minee) décline dans une note qu’il vient de produire les ambitions régionales du Cameroun, dans le secteur de l’électricité en 2018.

La première ambition du pays, selon les explications du Minee, est de contribuer à l’intégration sous-régionale à travers le Pool énergétique d’Afrique centrale (PEAC), organe statutaire de la Cemac qui promeut l’intégration électrique. Cette intégration passe par l’harmonisation du marché de l’électricité.

La seconde ambition du Cameroun est de poursuivre la mise en œuvre de projets intégrateurs tels que le projet d’interconnexion Cameroun-Tchad. Dans cette veine, la Banque africaine de développement (BAD) vient d’accorder à l’Etat camerounais, un prêt de plus de 100 milliards FCFA.

Comme troisième vœu, le Minee annonce la signature conjointe avec le Nigeria, de la décision de création du Comité de pilotage inter-Etats, chargé de la mise en œuvre de l’accord-cadre d’interconnexion électrique Cameroun-Nigeria. Le chef de l’Etat, Paul Biya, a déjà donné les pleins pouvoirs au ministre en charge de l’Energie de procéder à ladite signature, révèle le Minee.

L’avant-dernière ambition du pays est de finaliser l’accord-cadre d’interconnexion électrique Cameroun-Gabon-Guinée équatoriale. Enfin, il y a la poursuite de la maturation des projets d’interconnexion électrique Cameroun-Congo (Chollet), Cameroun-RCA (au niveau de Garoua-Boulaï) et Cameroun-Congo-RCA.

S.A

Investir au Cameroun

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.