Les employés de la Cameroon Postal Services menacent d’entrer en grève, le 15 février 2018

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les représentants du personnel de l’entreprise publique Cameroon Postal Services (Campost) ont saisi le ministre du Travail, Grégoire Owona, par correspondance du 11 janvier 2018. Objet : « Préavis de grève ».

Dans ladite correspondance, les représentants du personnel disent exprimer le « ras-le-bol » des employés de la Campost. Et pour cause, ils réclament, entre autres, la restitution de la totalité des émoluments gelés, le reclassement avec prise d’effets financiers rétroactive immédiate, le rétablissement de l’assurance maladie, le paiement des frais de congés 2016, 2017 et début 2018. Sans oublier le paiement du solde de tout compte du personnel retraité et les frais de relève du personnel affecté (2016-2017-2018).

« Au cas où nos revendications ne seraient pas prises en compte, une grève sera observée par l’ensemble du personnel de la Campost, sur l’ensemble du territoire national, le 15 du mois de février 2018, dès 7 heures et 30 minutes », peut-on lire sur le préavis de grève.

La Campost est une société publique sérieusement en difficulté. Son déficit en 2015 était de 1,271 milliard FCFA contre 2,9 milliards FCFA en 2014. Avant le Français Sofrepost, c’est le cabinet canadien Tecsult International Ltd qui avait présidé aux destinées de la Campost entre 2007 et 2009, dans le cadre d’un contrat d’assistance technique, lequel s’était soldé par un trou de caisse de 2 milliards FCFA.

S.A

Investir au Cameroun

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Publicité
24294456_1742463672454101_7386835154202131414_n
257-marche-de-noel23
iroko+
orange2
MTN011217
Facebook
Evènements
Fomaric2019
Yafe2018